ACTUALITÉS

Le temps est doux, même quand les temps sont durs

Le temps est doux, même quand les temps sont durs
 
Roger Léger


J’écrivais parfois de petites choses, dans ma langue à moi, avec mes yeux, mes espoirs et mes déceptions. Je rapportais des faits vécus ou pas, imaginés. Des souvenirs tordus, déformés par la tuyauterie du temps.

Et puis quelqu’un, qui fait des livres m’a écrit et m’a dit qu’il pourrait mettre ça sur du papier, qu’il y avait quelque chose à faire, qu’il avait envie de faire. Je publiais déjà sur le réseau, et je n’y croyais pas. Il s’imaginait des choses, il y croyait bien plus que moi. Je ne sais pas écrire, pas comme ceux qui écrivent. J’allais lui dire qu’il s’était trompé, de passer son chemin…
Depuis sa création en 1997, Le bain a été présenté à plus de 600 reprises en français et en anglais. Le spectacle a remporté plus d’une fois le Prix du public.
Elle s’est penchée au-dessus de mon épaule et elle m’a dit de ne pas lui répondre ça.
Elle m’a dit:
-Pourquoi pas, de quoi as-tu peur?
-Mais je n’écris pas pour ça!
-Mais qu’est-ce que tu en sais?
-Mais je n’ai rien écrit…
-Pourtant, je peux te lire, et d’autres aussi!
-Mais ce n’est pas sérieux, ce n’est pas…
-Sérieux? Vraiment? Tu veux que ce soit sérieux?
-Non, mais…
-Alors, va le rencontrer, même si c’est pas sérieux…
… (elle me fait rire)

J’y suis allé. On s’est assis à une grande table avec deux cafés. Il s’est mis à me parler de ce que j’avais écrit. Bien peu de choses en réalité. J’avais écrit peu de choses. Mais lui, il voulait le faire.

Alors je lui ai dit d’attendre. D’attendre une année complète. Dans une année on verra ce que j’ai écrit et si j’écris encore. Si j’ai encore des mots. Si mon cœur n’a pas flanché, on s’en reparlera, ou alors on ne se reparlera pas, parce que tu m’auras oublié.

J’ai écrit, puisque vous m’avez lu…

On s’est reparlé. Une année, c’est vite passé.

Il n’a pas changé d’idée.
Je ne vous ai pas tout dit.
Je ne marche pas seul.
Je traîne le fardeau d’un mensonge originel,
d’une imposture,
du syndrome de celui qui n’a pas assez vu pour en parler,
de celui qui n’a jamais assez lu pour écrire,
qui n’a pas assez souffert pour compatir.

Collection Prose

ISBN 9782896371792
6 x 8 po
128 pages
19,95 $
Parution août 2022
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2019, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.